mercredi 23 juin 2010

Honte sur la France ? Mais non, pourquoi ?

En fin de compte, on aura passé un excellent moment, grâce à ces vaillants petits gars. Les voir se prendre déculottée sur déculottée par des équipes qu'ils étaient censés écrabouiller d'un orteil, c'était un plaisir dont on aurait été bien sot de se priver.

Autre plaisir, plus grand encore parce que moins ponctuel, celui de les voir infliger le plus cinglant et magnifique des démentis à tout ceux qui, depuis des années maintenant, chantent les laudes au métissage (au métissage sans race, bien entendu, puisque, de races, il ne saurait désormais plus exister la moindre), des odes au multuculturalisme, des élégies au vivre-ensemble : je ne vous refais pas le détail des guignoleries grimaçantes qui se sont succédé, vous les connaissez aussi bien que moi, c'est tout frais.

Dernier plaisir enfin : celui de voir le commencement de fébrilité de ces aèdes modernants, sur les blogs ou ailleurs, depuis hier : ça s'affole dans le poulailler du Progrès, nettement. On sent venir les lendemains qui couaquent. On accuse pêle-mêle l'argent, le capitalisme – Sarkozy bientôt, je gage –, Domenech bien sûr, et pas à tort, la fédération, la presse, la main d'Henry, celle de ma sœur qui n'en peut mais, etc. On produit du bruit et du mouvement pour éviter que le bon peuple des supporters ne regarde un peu trop fixement dans la direction où c'est défendu de.

Et puis, il y a ceux, les plus “en pointe” finalement, qui parlent d'une honte que la France devrait ressentir, du ridicule dont cette même France se serait couverte pour l'occasion. Ah mais non, mes maîtres ! La France n'a à avoir honte de rien, sinon de vous. Ce n'est pas la France qui s'est couverte de ridicule aux yeux du monde, mais vous, oui, sacrément. La France n'a rien à voir avec cette malheureuse tentative d'équipe, avec cet assemblage de riens.

Et la France pourrait bien avoir de moins en moins à faire avec vous, dans la foulée. La France pourrait se mettre à vous dire merde. Ce qui serait une bien bonne nouvelle.


Sur le même sujet, et en meilleur, vous pouvez aussi aller lire le billet de mon ami XP.

68 commentaires:

  1. J'ai toujours aimé la pause (pose?) de ceux de devant, l'air de pas vouloir se frotter le cul dans l'herbe ou d'être sur le point de démouler un gros cake.

    RépondreSupprimer
  2. La vulgarité est une obligation lorsque plus d'argument e se présente.

    Vous avez raison, comme d'habitude ce rêve de bleu black beur est un rêve, seulement.

    la montée des communautarisme est une horreur dont nous ne sommes responsable, comment obliger des français d'origine étrangère de vouloir s'intégrer?

    Une minorité d'entre eux veulent démolir la France et rien ni personne n'y peut rien.

    J'ai cherché deux minutes sur le net, le site où j'ai vu une interview d'Anelka d'avant le mondial souhaitant l'échec de la France, je ne l'ai pas retrouvée.

    J'ai rêvé cependant que ce rêve de France où nous pouvons vivre ensemble et je continue d'y croire, sans angélisme, sinon il n'y a plus que désespérance.

    RépondreSupprimer
  3. On a rêvé de cette déculottée pour nos chantres du vivrensemble, on l'a eue.
    Ils se sont crashés tout seuls, on apprend que "ça passe mal entre eux". Oh litote!
    J'ai entendu Lizarazzu dire ce matin:
    l'avenir du football français sera Blanc.
    On a compris ce qu'il veut dire, mais à l'oral, ça fait tout drôle.

    RépondreSupprimer
  4. Didier:
    http://fr.news.yahoo.com/80/20100623/tfr-la-prsidente-de-la-halde-dment-doubl-a7ee481.html

    Elle se dépêche de gagner le maximum avant dépôt de bilan?
    Ne rêvons pas trop quand même.

    RépondreSupprimer
  5. "La France n'a rien à voir avec cette malheureuse tentative d'équipe, avec cet assemblage de riens."

    Tout à fait!

    Carine : Lizarazzu a vraiment dit ça? "l'avenir du football français sera Blanc."
    Incroyable.

    RépondreSupprimer
  6. Le meilleur reste à venir, en effet : l'« analyse »...
    Entre la « colère des éducateurs bénévoles », pour qui les Bleus ne sont pas représentatifs, et les inquiétudes subites des « mamans » concernant la mauvaise influence des joueurs sur leurs rejetons (alors que ça fait des décennies que le foot ne véhicule que des valeurs de merde), on n’a pas fini de rire !

    RépondreSupprimer
  7. Oui, je l'ai entendu.
    Il faisait bien sûr référence à Laurent Blanc, faut pas alerter la Halde!
    Ca va de toute façon sûrement traîner sur les leftblogs, en accusation d'on ne sait quoi.

    RépondreSupprimer
  8. Une victoire ou un deuxième sacre et la France/les Français auraient été fiers et encore plus chauvins qu'ils le sont ou que nous le sommes, logique que l'inverse attise la honte...

    RépondreSupprimer
  9. Le commentaire de Carine est la hauteur de sa bêtise habituelle. La réponse de Crevette aussi.

    Blanc est le futur entraineur.

    RépondreSupprimer
  10. Il voulait dire "l'avenir du football français sera avec Laurent Blanc", je suppose?

    RépondreSupprimer
  11. puis-je me permettre cher Monsieur GOUX de vous envoyer lire ce que j'ai mis sur mon blog ce jour et concernant une aventure pas piquée des vers??????
    ceci dit, cette déculottée me comble de joie.....nous allons enfin pouvoir regarder les incapables de bouffer entres eux!!!

    RépondreSupprimer
  12. Bizarre, ça fait un peu la "divine surprise" de Maurras votre réaction.

    RépondreSupprimer
  13. Nicolas:
    merci de votre appréciation sur ma bêtise.
    Mais visiblement, vous n'avez rien compris à ce que j'ai dit^^
    Ce qui ne m'étonne nullement.

    RépondreSupprimer
  14. La Crevette:
    Bien sûr!
    Au moins, vous, vous avez compris .

    RépondreSupprimer
  15. Avec la modération des commentaires, ma réponse a La Crevette est arrivée trop tard, ce qui n'a pas aidé à la compréhension de Nicolas.

    RépondreSupprimer
  16. Et s'il l'avait fait exprès de dire "blanc" ? Qu'on comprenne dans les deux sens ? Je dis ça pour rejoindre Carine et la Crevette, au moins on sera 3 femmes bêtes sur ce blog.

    RépondreSupprimer
  17. Zette : ah, c'est élégant ! Espèce de raciste...

    Ladywaterloo : Je retiens une chose de votre argumentaire : « Vous avez raison, comme d'habitude... ” Ç'amsufi.

    Carine : c'est de l'oral nazi ! Shame on you !

    La Crevette : c'est quand même QUE Lizarazu...

    Bab : Ah ? Les "mamans" s'inquiètent, en plus ?

    Loïc : je crois qu'on se comprend mal, là...

    Nicolas : vous touchez à la Crevette, vous prenez mon verre de bière dans la gueule : ça se réglera entre hommes !

    (Et du coup, Carine : « Ben quoi, pourquoi la Crevette et pas moi ? Ouiiin ! c'est pas juste ! »)

    Boutfil : j'y vais... depuis la maison. Là, je fais semblant de bosser...

    Henri : ce qui est bien, avec vous, c'est que je ne suis jamais déçu !

    RépondreSupprimer
  18. J'avais pourtant pris la précaution de mettre une majuscule à Blanc ^^

    RépondreSupprimer
  19. Didier
    je quitte définitivement ce blog où ya du favoritisme et des gens qui ne savent pas lire!

    RépondreSupprimer
  20. Catherine:
    je pense aussi qu'il a fait exprès de jouer sur les mots. Du moins, je le rêve...

    RépondreSupprimer
  21. Pléonasme, chère Catherine:
    une femme = une imbécile

    RépondreSupprimer
  22. Et celui qui nous donne des leçons condescend à nous apprendre que Blanc est le futur sélectionneur.
    Trop fort !

    RépondreSupprimer
  23. Moi, non plus, jamais déçu, sur certains sujets, vous avez l'art de ne pas répondre. Mais vous êtes chez vous!

    RépondreSupprimer
  24. Non,non, pas de bataille rangée à coups de bière! Nicolas a raison : j'ai vraiment été longue à la comprenette sur ce coup-là.(Mais Carine n'était pas imbécile du tout, elle était finaude, elle!!)

    RépondreSupprimer
  25. Et puis je rajoute une couche, allez tant pis.
    Ce n'est tout de même pas moi qui extrapole des malheurs du foot au malheur de la France; moi le foot, je m'en tape et la France, en tout cas celle que vous avez l'air de vénérer, sclérosée, et xénophobe, je m'en tape aussi.

    RépondreSupprimer
  26. Jacques Etienne23 juin 2010 à 18:03

    Personnellement, je ne me laisse pas influencer par les médias et je continue de croire que l'équipe de France a toutes ses chances de remporter avec panache la coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud.

    Honte aux défaitistes!

    RépondreSupprimer
  27. Catherine, La crevette et Carine, j'suis solidaire..et de 4 ......

    RépondreSupprimer
  28. On en avait rêvé, ils l'ont fait !
    Juin devait être morose, entre le conflit des retraites, les réductions budgétaires, le yoto de l'euro. On tient notre feuilleton de l'été : demain à leur arrivée, un ministre pour les soutenir ? des oeufs ? Une autocritique collective ? Vivement demain !

    RépondreSupprimer
  29. Boutfil ouais!

    Lolik, c'est vrai!
    Que l'EDF gagne ou perde, on ne parle que très peu d'autre chose pendant ce temps-là.

    RépondreSupprimer
  30. Boutfil, yes ! Pauvre Nicolas....

    RépondreSupprimer
  31. Catherine, Crevette et Boutfil:
    Nous portons haut les couleurs, nous, au moins!
    Nous sommes les CCCB, ou BCCC, pour ne pas blesser les ego ^^

    RépondreSupprimer
  32. Qui va oser annoncer la triste nouvelle à Jacques Etienne?
    Pas moi.

    RépondreSupprimer
  33. Oui, les filles, il va falloir que Nicolas avale sa langue et ses cravates... il réfléchira un peu la prochaine fois avant de s'en prendre à l'une de nous !

    RépondreSupprimer
  34. et de 5 avec EMMA...fait vilain temps les garçons......

    RépondreSupprimer
  35. Carine,

    Si je n'ai rien compris à ce que vous avez dit, ce n'est pas nécessairement à moi qu'il faut s'en prendre... Il faut aussi apprendre à écrire.

    RépondreSupprimer
  36. Ah la pureté scandaleuse du signifiant! Il a bien dit [blanc] ce qui veut dire à la fois Blanc et blanc .... miroitement multiples des signifiés...

    RépondreSupprimer
  37. Carine je suis trop bête pour comprendre ce que signifie CCCB ou BCCC, vous m'expliquez ?
    Bienvenue au club Emma (bien que vous soyez la plus intelligente) !

    RépondreSupprimer
  38. Chère Catherine, je ne crois pas sincèrement être vraiment intelligente (trop paresseuse pour...) mais j'aime follement la rigolade !

    RépondreSupprimer
  39. Ah, pardon Didier, on cause, on cause... et on oublie le "taulier" qui a fort à faire avec toutes ces affaires de foot fasciste ...

    RépondreSupprimer
  40. Nicolas
    C'est curieux, mais tout le monde avait pourtant compris, même si j'écris mal...

    RépondreSupprimer
  41. Catherine:
    CCCBE : Ce n'est pas une nouvelle banque, mais les initiales des filles de l'équipe pro du blog de Didier, celles qui ont adhéré^^

    RépondreSupprimer
  42. Carine,

    Je suis désolé, je n'ai pas l'esprit naturellement raciste... Et les blagues sur les noms de famille sont généralement à chier.

    Ce n'est probablement pas Didier qui me contredira sur ce dernier point.

    RépondreSupprimer
  43. Nicolas:
    "je n'ai pas l'esprit naturellement raciste..." Vous voulez dire que ceux qui ont compris ce que j'ai dit ont l'esprit "naturellement raciste?"
    Je vous laisse la paternité de cette affirmation...
    Par ailleurs, la blague sur le nom de Blanc, si blague il y avait de la part de Liza, je crains que vous ne soyiez contraint de l'entendre souvent. Et je vous rappelle qu'elle ne vient pas de moi, mais de Lizarazu, un raciste notoire, comme chacun sait.
    Faudrait donc que Blanc change de nom. On pourrait l'appeler Lenoir, si vous voulez, comme la belle Noémie (Lenoir, je précise pour vous tout seul).

    RépondreSupprimer
  44. Nicolas:
    En outre, si je prends le temps de vous répondre, c'est que moi, voyez-vous, "raciste"(sic) et réac, je suis en grève. Pour votre retraite et la mienne, celle des noirs, des blancs, des chinois et des autres... Même si je sais que c'est complètement inutile...

    RépondreSupprimer
  45. Carine,

    On se calme. C'est VOUS qui avez mis en cause les leftblogs avec un tas de sous-entendus. Pas moi.

    RépondreSupprimer
  46. Carine BECCC+G si Georges adhère : ) Nicolas ne va plus en pouvoir de son importance et sa tête ne rentrera plus dans ses cravates.
    Emma, on peut être paresseuse et intelligente, voyons !

    RépondreSupprimer
  47. Nicolas:
    Vous faites dévier le propos et pour moi, l'incident est clos.

    RépondreSupprimer
  48. C'est vous qui parlez de grève et c'est moi qui dévie la conversation ! Elle est bonne.

    Le coup du "j'ai fait grève, je suis donc de gauche, je ne peux pas être raciste !"

    Bravo.

    RépondreSupprimer
  49. Nicolas:
    Moi j'ai dit que j'étais de gauche?????
    Décidément, vous ne savez pas lire.
    Je n'ai pas un esprit "naturellement raciste", pour reprendre vos propres mots.
    Cela dit, mon métier m'a un peu aidée à le devenir. Vous voyez la nuance?
    Oui, je suis gréviste ce jour, cela ne veut en rien dire que je me réclame de la gauche!!!!
    Ou alors ptet que j'ai un esprit "naturellement à gauche" mais que la vie m'a appris à virer de bord.
    Un peu comme Didier, je crois.
    Ca, c'est fort possible, c'est même certain...

    RépondreSupprimer
  50. Ben restez calme ! Vous avez oublié de répondre à propos du détournement de conversation.

    RépondreSupprimer
  51. Tiens ! Je n'avais pas relevé. Votre métier vous a appris à être naturellement raciste ! Joli coup.

    RépondreSupprimer
  52. Nicolas
    Mais je n'ai pas à répondre!
    Je le fais quand même une dernière fois, par pure courtoisie:

    J'ai dit:
    "Il faisait bien sûr référence à Laurent Blanc, faut pas alerter la Halde!
    Ca va de toute façon sûrement traîner sur les leftblogs, en accusation d'on ne sait quoi."

    Je ne vois pas en quoi je détournais la conversation. Je croyais tout simplement que les leftblogs allaient faire leur beurre avec cette sortie de Liza.
    C'était la même conversation, vous me suivez?
    Comme je ne les lis pas, je ne sais pas s'ils l'ont fait. Et je m'en balance.

    Je vous trouve de bien mauvaise foi et n'en suis pas étonnée.
    Là-dessus, bonne nuit.
    Je ne vais pas passer ma vie à dialoguer avec vous, qui ne voulez pas essayer de comprendre ce que je dis si mal, si bêtement.
    Faut vous adapter! Faites un effort!
    Tout le monde ne peut pas écrire aussi brillamment que vous!

    RépondreSupprimer
  53. Et oui, Nicolas!
    Venez donc bosser dans un collège de la périphérie de ma ville. Vous apprendrez!
    Une chose est de bosser dans un bureau, au frais (ou au chaud, comme Didier aujourd'hui). Autre chose est de se coltiner le résultat de 40 ans de politique du vivrensemble et de laxisme quant à l'immigration, au quotidien, dans les classes.
    Allez donc voir le blog de SOS Education.
    BONNE SOIREE ET BONNE NUIT

    RépondreSupprimer
  54. Restez calme ! Vous parliez de grève puis m'accusiez de détourner la conversation.

    Ça fait deux fous que vous me dites que la conversation est close.

    RépondreSupprimer
  55. Ah, j'adore, quand mon fan club se rue sur les phallocrates à cravates à chier !

    Bon, à demain...

    RépondreSupprimer
  56. Nicolas:
    Je n'avais pas remarqué votre coquille:

    "Votre métier vous a appris à être naturellement raciste ! Joli coup."

    Vous devriez changer de lunettes. En outre, vous confondez l'inné et l'acquis.
    On n'apprend pas à devenir NATURELLEMENT quelque chose!
    Vous avez trop bu ou quoi?

    RépondreSupprimer
  57. Bonne nuit, Didier!
    En l'occurence, c'est la cravate à chier qui s'est ruée sur votre fan club, pas l'inverse!

    RépondreSupprimer
  58. J'ai compris Carinne : Nicolas n'est pas dans son assiette, d'habitude il est différent, si, si, mais là : c'est la soupe à la grimace ! Enfin, ce que j'en dis... Je n'ai pas ma boule de cristal sous la main !
    Mais je fais comme Didier : des fois, je parle un peu pour ne rien dire, avec moins de talent !
    Ah tiens La Crevette est une grande et attentive lectrice de R.C. Merci pour lui !

    RépondreSupprimer
  59. Didier,

    Féministe !

    Carine,

    C'est pourtant bien ce que vous avez dit.

    Emma,

    Je n'ai pas d'état normal !

    RépondreSupprimer
  60. D'un autre coté, prof en collège et de droite ça mérite le respect.

    RépondreSupprimer
  61. Personnellement, j'aime bien quand mon fan club féminin s'engueule avec Nicolas !

    Bon, je vais dodo, là...

    RépondreSupprimer
  62. Bonne nuit, Didier. Pour ma part, il me faut encore finir Nadia.

    RépondreSupprimer
  63. Bouffez-lui le cul de ma part : elle semble le mériter.

    (Bon, là, vraiment, dodo, gros con !)

    (OK, j'y vais...)

    RépondreSupprimer
  64. Je ne suis pas gros. Au fait, elle est où Carine ?

    RépondreSupprimer
  65. La Blague la plus courte de la Coupe du Monde...

    Un Sud-Africain s'adresse à un joueur français : "Vuvuzanalé déjà ??!!!!!"

    Ok, je sors... ==>

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.