dimanche 27 juin 2010

Ma cafetière et ta voiture

CATHERINE, hier midi : – Tiens, il faut que je pense à nettoyer ma cafetière...

MOI, demi-sourire : – Pendant que tu y seras, lave-donc aussi la mienne !

ELLE, les yeux au plafond : – Arrête ! Tu sais très bien que je dis toujours mon, ma, mes : ma maison, mon mari, mes chiens... Il n'y a que pour la voiture que je dis “ta voiture”.

MOI : – J'ai eu du bol, j'aurais pu tomber sur la cafetière...

20 commentaires:

  1. C'est ça les nantiEs!
    Leur instinct de propriété les perdra! Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Grande forme, Carine, ce matin !

    Et je vire le troll, ça suffit.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Didier, au début de la matinée, oui.
    Mais mon humeur se dégrade au cours de ma lecture des blogs :(
    Je suis assez ulcérée de ce que je lis ici et là.
    Donc je sens que je vais fermer et prendre le soleil!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. @carine:ulcérée ? quelq'un aurait-il souhaité la bienvenue en France à la terre entière ? :) bisous

    RépondreSupprimer
  7. CARINE tu as raison, faut pas se prendre la tête par un si beau dimanche!!!!!!
    merci Didier de virer les trolls....ça évite les ulcères d'estomacs.....

    RépondreSupprimer
  8. Didier Goux a dit:
    Il est très amusant de lire les divers billets qui circulent dans la blogosphère aujourd'hui : on ne vous y dit rien, évidemment. Personne ne dit un mot de ce que n'importe quel Français sait depuis le début de cette Coupe de merde.

    Une nuée de commentateurs attitrés, autorisés, tombent sur le dos ces jours-ci sur un des rares à avoir osé énoncer un début de vérité: Alain Finkielkraut. Comme vous j'aimerais croire à une prise de conscience, mais le miroir grossissant, déformant de la réacosphère ne doit pas nous faire oublier la grosse bertha: la télévision française, mère nourricière de la pensée de nos concitoyens.
    En souhaitant me tromper comme si souvent....

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. La réacosphère c'est comme un club d'initiés qui saurait qu'il joue à perte...

    RépondreSupprimer
  11. Une autre chose:
    Si Camus peut parler de grand remplacement, et si les mots ont un sens, c'est bien qu'il y a eu disparition, et il s'agit de remettre ces phénomèmes dans le bon ordre.
    Basta.

    RépondreSupprimer
  12. Merci de ne pas avoir souligné mes fautes...

    RépondreSupprimer
  13. Remettre les choses dans le bon ordre ?
    C'est le respect du droit qui fait l'ordre.
    Que proposez vous d'autre ?

    RépondreSupprimer
  14. Le respect de l'ordre...on y a droit.

    RépondreSupprimer
  15. Ouais, je vois, pas d'autre réponse que ça, je vois que ça percole dur chez les réacs...

    RépondreSupprimer
  16. Fait chaud...faites pas ch..suer.

    "C'est le respect du droit qui fait l'ordre." Ca dépend de quel droit et ça dépend de quel ordre.
    Bref, ça dépend.
    Ca vous va?
    J'ai l'intuition que ça ne va pas suffire, alors allez-y, faites-nous un cours de droit et d'ordre.

    RépondreSupprimer
  17. mais s'il vous plait, n'oubliez pas de relier ça à la cafetière de Catherine ET Didier.

    RépondreSupprimer
  18. Et comment ça se passe pour la maison / l'appartement? Sinon moi aussi j'aimerai bien comprendre le truc du respect du droit et de l'ordre!

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.