jeudi 3 juin 2010

Les vertigineuses interrogations du Nouvel Observateur

J'ai cessé d'acheter ce journal de merde depuis plusieurs mois. Par souci d'économie ET de santé mentale. Néanmoins, comme il traîne dans les bureaux des rédacteurs-z'en-chef, il m'arrive de le feuilleter. Bien m'en prend. C'est dans le numéro de cette semaine. À la page 20, une interview d'une “philosophe” qui semble avoir 14,5 ans sur la photo et qui pousse l'outrecuidance jusqu'à s'appeler Cynthia Fleury. Et ça ne semble malheureusement pas être un pseudonyme-qui-fait-rire. Avant l'interview de Cynthia (que je n'ai pas lue, parce que je ne suis pas maso à ce point) un petit chapeau de deux lignes, dans lequel, le journaliste dément pose une question ébouriffante :

Comment convertir le découragement des citoyens en reconquête de l'avenir ?

Vous êtes-vous, mes chers lecteurs, déjà amusés à convertir un découragement citoyen en reconquête d'avenir ? Existe-t-il un logiciel pour cela ? M. Comité fait-il des piges au Nouvel Obs ? Voilà quelques-unes des questions qui ont surgi à mon esprit en lisant ce chapô (comme écrivent les connards qui vivent de la presse). J'attends vos avis éclairés...

17 commentaires:

  1. On dirait un slogan de la Révolution Culturelle!

    Laurent l'Anonyme

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas le "découragement citoyen" mais "le découragement des citoyens", n'en rajoutez pas ou vérifiez votre citation.

    Cela dit, comme vous attendez notre avis éclairé : Heu..

    Par contre, j'ai mené une enquête discrète. Si vous avez besoin d'une soubrette pour la couverture du prochain BM, vous pouvez prendre une photo de la dame.

    La reconquête de l'avenir, c'est retarder l'heure de fermeture des bistros.

    RépondreSupprimer
  3. C'est abscon et pis c'est tout.

    Il y a dans ce pays une inflation de philosophes et de penseurs à la con qui n'ont strictement rien à dire mais qui le disent quand même.
    Basta.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, ils commentent dans les blogs.

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas a dit...
    Oui, ils commentent dans les blogs.

    Ah mais pardon: je ne suis ni philosophe ni penseur; à peine commentateur.

    RépondreSupprimer
  6. Je plaisantais, Fredi. J'aime bien répondre une connerie vite fait par "retour de commentaire". Je l'ai fait ici à un certain Asse42. Qui est Ségoliste.

    Didier,

    Désolé de squatté, mais on est pas submergés de travail, aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  7. Laurtent : c'en est un !

    Nicolas : ben... c'est ce que j'ai écrit, non ?

    Fredi : abscons avec un "s", je vous prie !

    Nicolas : ne vous excusez pas ! Moi-même, je ne suis pas spécialement débordé, là...

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas : un peu trop blonde pour moi, la philosophe.

    RépondreSupprimer
  9. Didier Goux a dit...
    Fredi : abscons avec un "s", je vous prie !

    Oui.
    Mais vous savez, corriger mes fautes c'est un boulot à plein temps.
    Vous cherchez un CDI?

    RépondreSupprimer
  10. Didier,

    Dans la citation vous avez écrit "le découragement des citoyens" ce qui semble français et correct mais dans votre remarque en dessous : "un découragement citoyen", type même de l'expression qui vous énerve habituellement.

    RépondreSupprimer
  11. Moi, j'aime beaucoup le Nouvel Obs.
    Régulièrement, des "enquêtes" accusant les grands réseaux de prostitution, les jeunes roumaines sur le trottoir, la mafia russe dans les palaces, et tout le tremblement, et puis, dans ses petites annonces, parfois des coordonnées renvoyant à quelque pute de luxe.
    Il est aussi là, Didier, mon désespoir citoyen.

    RépondreSupprimer
  12. @nicolas: a propos de la photo en lien... je rappelle qu'il n'est pas bien de se moquer du physique des gens qui plus est d'une si pointue philosophe...
    encore que parfois, on aurait bien envie !

    RépondreSupprimer
  13. Corto,

    Ce n'est pas une moquerie, je souligne qu'elle est charmante, au contraire. Mais ses lunettes ne vont pas...

    RépondreSupprimer
  14. Sur ma lucarne, Adriana Karembeu fait de la conversion du découragement des citoyens en quête pour la Croix-Rouge. On fait ce qu'on peut. Conversion totale à partir de samedi. En avant pour la reconquête de l'avenir par la CR, l'Armée su Salut, les Restos du coeur et autre Secours catholique! L'avenir est à nous.Tant qu'il y a la charité...

    RépondreSupprimer
  15. M'enfin Didier ! Si vous voulez "conquérir .... bla bla", il faut d'abord REVEILLER LES CONSCIENCES ! Je l'ai lu dans un livre que j'ai commandé récemment chez Dumouchel.com (Amazon c'est nul).
    Dumouchel est une petite librairie normande, vous voyez je suppose ?

    RépondreSupprimer
  16. je sais pas, je ne poses jamais de questions à la con...c'est pour ça que je lis plus le nvel obs....je peux revenir en 2 eme semaine????

    RépondreSupprimer
  17. désolée, l'âne-onyme c'est moi....

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.