jeudi 17 juin 2010

Décision unilatérale, limite fasciste


Comme je ne reviendrai pas sur ce blog avant demain matin, j'ai décidé de fermer complètement les commentaires jusque-là, n'ayant pas très envie d'en avoir 72 à lire et valider en rouvrant la taule aux aurores. Merci de votre compréhension. Cela étant, je laisse du pinard et du saucisson dans la souillarde, pour le cas bien improbable où certains d'entre vous seraient saisis par l'envie d'une provocation néo-nazie au moment de l'apéritif.

4 commentaires:

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.