dimanche 21 décembre 2008

Imaginons Maginot

« Certains spectateurs étrangers du conflit actuel se plaignent que l'intérêt languit et se demandent, paraît-il, pourquoi nous faisons une guerre aussi ennuyeuse. »

François Mauriac, Journal, 22 décembre 1939.

8 commentaires:

  1. Effectivement, on entend les mouches voler, mais pas les balles...

    RépondreSupprimer
  2. La trève des déconfiseurs déconfisés, plutôt...

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. De Trèves n'allait pas tarder à venir un certain nombre de cons « frisés », qui ne songeaient pas précisément à une trêve, si je puis me permettre de mettre l'accent là-dessus.

    (La vache ! Comme je m'éclate depuis que j'ai enfin compris comment insérer mes liens !)

    (C'est mieux quand même quand je n'oublie pas des mots au passage...)

    RépondreSupprimer
  5. Chieuvrou : bravo pour les liens ! Sinon, cette saloperie d'accent circonflexe a toujours été ma croix personnelle. Si vous saviez, quand je travaille, le temps que je perds à aller vérifier s'il en faut un ou pas... Un vrai calvaire, vous dis-je !

    Nicolas : ou une blogo-drôle-de-war ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.