jeudi 25 décembre 2008

Rentre la papatte !

Le réveillon a été dur pour tout le monde...

14 commentaires:

  1. Mais qu'est-ce que vous lui avez donné à picoler, à ce chien noir, là, pour qu'il ait l'air aussi abruti ???? L'autre a encore un semblant de vie en lui, mais le noir, oh lala ...

    RépondreSupprimer
  2. J'oubliais : JOYEUX NOEL !

    RépondreSupprimer
  3. C'était le soir, la digestion commençait, tout ça...

    Et puis, Swann n'est plus tout jeune.

    Bonnes fêtes à vous aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Moi je dis halte.
    Juste à côté de la bassine dans laquelle ils s'entassent, y a l'air d'y avoir une couverture en patchwork super moëlleuse.

    Et eux, ils sont imbriqués dans du plastique froid, une favella quoi.

    RépondreSupprimer
  5. Le patchwork, c'est çui d'la patronne : ch'peux rien faire...

    RépondreSupprimer
  6. On se cotise pour leur offrir un panier à leur taille?
    Orage

    RépondreSupprimer
  7. de l'osier bon sang ! pas du plastoc !

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Obligé de vendre la couche d'un des chiens pour payer votre avocat ?
    Vous avez à faire à un escroc!

    RépondreSupprimer
  10. Orage : ilks ont DEUX paniers. Mais Bergotte adore venir se blottir contre Swann...

    Anne : on voit bien que vous ne savez pas combien dure un panier en osier face aux mâchoires d'un chien d'un demi-quintal...

    Tonnégrande : avec mes pourboires, je le paie, l'avocat (si j'avais un jour à le faire : dans certaines affaires hasardeuses (je me suis renseigné), c'est parfois la partie adverse qui se trouve devoir régler obligeamment vos frais...) ! Notamment grâce aux revenus occultes que je tire de mes plantations martiniquaises, où je sous-paie honteusement mes esclaves aborigènes. Un peu comme les Saoudiens avec leurs bonniches philippines, voyez...

    RépondreSupprimer
  11. Je vous lis régulièrement. Je passe, repasse... n'osant jamais laisser un petit mot tant ce qui se dit ici est intelligent, autant dans le texte que les commentaires (parfois bourrés d'humour).
    Aujourd'hui, après avoir lu votre excellent post sur votre dîner de réveillon... j'avais envie de vous dire "qu'est-ce qu'il fait bon chez vous... on a envie de s'inviter".

    Voilà, c'est dit... je reviendrai.

    Bonne continuation. Les fêtes ne sont pas terminées.

    RépondreSupprimer
  12. Juliette : pour ce qui est de la finesse et de l'intelligence de ce blog, je me permets de vous conseiller le billet publié juste après celui-ci...

    Mais merci tout de même et bonne fin d'année à vous !

    RépondreSupprimer
  13. D'accord, les jeunes chiens fous broutent leur panier..... mais je crois que les vôtres ont dépassé ce stade, non?

    RépondreSupprimer
  14. Orage : d'abord, Bergotte est encore jeune. Ensuite, lorsqu'un chien a commencé à s'en prendre à un objet particulier, il est rare qu'il l'abandonne avant complète destruction...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.