lundi 8 décembre 2008

Une décision inique et intolérable, aux relents nauséabonds

Virginie, États-Unis - L'entraîneur d'une équipe de basketball a été accusé de racisme après avoir licencié huit des joueurs noirs de son équipe. Détail important : tous les membres de l'équipe étaient noirs.

La source.

10 commentaires:

  1. C'est à pleurer de rire... nerveux. Il aurait dû renvoyer le seul blanc de l'équipe... lui !

    RépondreSupprimer
  2. Il est peut-être lui même noir...

    RépondreSupprimer
  3. Combien y a-t-il de joueurs dans une équipe de basket-ball ?

    RépondreSupprimer
  4. Il les a remplacés par des joueurs blancs.
    (second part of the story)

    RépondreSupprimer
  5. Mélina : ah ? Vous pensez ? Une histoire de main au panier ?

    Catherine : d'accord : mieux vaut en rire.

    Manuel : non, il est blanc.

    Nefisa : je ne sais pas, en fait. Je suppose que c'est comme au foot, qu'il y a les remplaçants, non ?

    Audine : piste intéressante : la discrimination positive inversée !

    RépondreSupprimer
  6. Solution de l'énigme : c'était un joueur d'échec.

    RépondreSupprimer
  7. Mtislav : à cause des blancs et des noirs qui s'affrontent ?

    Tiens, maintenant que vous le dites, comment peut-on encore jouer aux échecs avec des blancs et des noirs, sans tomber sous le coup de la HALDE ?

    RépondreSupprimer
  8. On ne peut pas jouer aux échecs avec des blancs et des noirs.

    Un joueur d'échec est parfois prêt à certains sacrifices qui échappent à la compréhension immédiate.

    RépondreSupprimer
  9. On commence à la savoir que tu n'es pas noir Goux et que tu en conçois certains complexes, eu égard à la manière dont tu les lorgnes, envieux, dans l'entrejambe

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.