mardi 23 décembre 2008

Tu reviendras à Chevillard

J'aime beaucoup sa première pensée du jour...

6 commentaires:

  1. Elle est très belle, mais la dernière m'a fait crever de rire, en attendant de mourir d'hyperglycémie, si Chevillard met sa menace à éxécution:"Ces notes devaient être prochainement imprimées, je n’y renonce pas mais j’envisage maintenant de les vendre plutôt à l’unité avec un chocolat dedans et un petit emballage argenté ou doré en papillote."
    A propos de chocolats, bonnes fêtes à tous
    Marc

    RépondreSupprimer
  2. Marc : la première est une sorte de private joke dont auquel vous n'êtes pas au courant le moindre...

    Si vous n'avez rien de mieux à faire le 7 janvier au soir, il y a une "soirée Comète" au Kremlin-Bicêtre, où je me fais fort de vous faire entrer...

    RépondreSupprimer
  3. Bizarrement, moi qui aime beaucoup Chevillard (pas au point, toutefois, d'avoir trouvé bon Oreille rouge, qui est vraiment raté) et ai lu tous ses livres, ce me semble, je trouve son blog bien fade... Est-ce grave, docteur ?

    RépondreSupprimer
  4. Guillaume, je partage votre goût pour Chevillard, ainsi que votre jugement sur Oreille rouge (j'ajoute pour ma part Démolir Nisard que j'ai trouvé très ennuyeux).

    Pour le blog, je dois dire que je le trouve très inégal. Peut-être produit-il trop ?

    RépondreSupprimer
  5. J'ai préféré Démolir Nisard à Sans l'orang-outan, sorte de Du hérisson moins inspiré... le fait est que, sauf dans les textes brefs (Scalps), il semble baisser la garde, ces derniers temps... comme si ça tournait à vide... ou s'il écrivait trop, sans prendre le temps de trier, de recommencer, de jeter, de ne pas publier... allez savoir...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.