vendredi 31 octobre 2008

Sac de...

La vie du rewriter ne ressemble pas toujours aux blancs ruisseaux de Chanaan. Notamment lorsque, soudain, dans l'article qu'on lui a confié pour qu'il en fasse un petit bijou ciselé, il tombe sur cette phrase, à propos de Fontanes :

C’est à lui que l’on doit les ballets russes avec un Nijinsky dans sa splendeur en faune de Debussy qui déchaîne le scandale du siècle.

10 commentaires:

  1. T'aurais du nous mettre la traduction...

    RépondreSupprimer
  2. Il faudrait que je vous envoie le correcteur particulier de mon blog, mais à cette heure là, il doit être au bistrot.

    RépondreSupprimer
  3. Une après-midi sans faune est pire qu'une érection avortée.

    RépondreSupprimer
  4. Mélina : les deux, je suppose...

    Catherine : mais je ne l'ai pas, la traduction, moi ! Je suis rewriter, pas magicien !

    Olivier : si on pense au même, c'est probable...

    Henri : et tout ça au café de Flore, comme il se doit.

    RépondreSupprimer
  5. Le lien est à la hauteur de l'extrait. Vous avez vraiment lu tout l'article? Vernon Sullivan, dans sa jeunesse, qualifia, selon Fernand Bonami, le métier de rewriter de "chouette merveilleux métier".

    RépondreSupprimer
  6. Une érection avortée c'est quoi?

    RépondreSupprimer
  7. Melina, chanceuse, va!
    mais excusez-moi, je voulais parler d'élection molle.

    RépondreSupprimer
  8. Sac de nœuds ? Ca a un rapport avec l'article suivant ? ;-)))

    Pour la phrase objet du délit (la phrase obstacle !), que dire...
    ??

    :-))

    RépondreSupprimer
  9. C'et quoi le probléme avec mon article ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.