mercredi 22 octobre 2008

Zoridae est une feignasse !

Le titre est dur, mais c'est le titre. Zoridae a trouvé le truc pour alimenter son blog sans en bouger une : elle contraint de pauvres filles exilées dans des pays de sauvages et barbotant dans l'huile d'olive frelatée à écrire ses billets à sa place. Et, en plus, elle a le front de leur en imposer le sujet. Remarquez, elle n'a pas tort dans la mesure où les macérations corticales que vient de lui livrer l'époustouflante Nefisa sont absolument irrésistibles de drôlerie.

15 commentaires:

  1. Vive la fainéasse ! Vive Nefisa !

    RépondreSupprimer
  2. Le taff de son staff est top !

    [Vous en fûtes, il m'en souvient !].

    :-)


    [Votre article précédent était bien meilleur d'abord !].

    RépondreSupprimer
  3. Je corrige Monsieur Goux, je corrige ma copie. Mais je découvre Nefisa ainsi...
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Poireau : non, je maintiens que le sien est meilleur. En tout cas plus agréable à lire.

    Milady : Excellente découverte !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai un cortex ? Et il macère ? C'est bon dans un sandwich ça ?

    RépondreSupprimer
  6. GRRR !

    En plus vous n'avez même plus le courage d'être méchant. "Le titre est dur" : comme dirait Nef, vous devenez ramollo !

    J'ai hâte de commencer mon René Girard qui refroidit sur la table de chevet. A tous les coups je vais découvrir que je suis votre modèle-obstacle... d'après le peu que j'ai compris.

    (Au moins j'ai un lien )

    (On a dit qu'on n'en mettrait plus !)

    RépondreSupprimer
  7. Nefisa,

    Dans l'huile d'olive, la macération.

    RépondreSupprimer
  8. Modèle au stacle : on vous l'a dit et répété !!!

    RépondreSupprimer
  9. Et Nefisa baigne dans l'huile, c'est connu chez les Hellènes.

    RépondreSupprimer
  10. C'est la yaya qui baigne Nef dans l'huile. Après elle est obligée de laver la baignoire... avec des draps !

    RépondreSupprimer
  11. Mersi Didier de veyer sur Renaud Girard et son modèle au stacle. Tener bon, ne devener pas leur bouquet missaire.

    RépondreSupprimer
  12. Mais, même les plus grands auteurs ont recours à des nègres. (attention, c'est pas une insulte ou quoique ce soit de raciste, hein. On m'a bien pigé.)

    RépondreSupprimer
  13. Didier Goux : non, je parlais du précédent article sur ce blog mais ce n'est plus d'actualité !
    :-))

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.