dimanche 31 mai 2009

Au vrai jambon de mouton hallal - maison de confiance

Ce soir, j'ai mangé du jambon. L'Irremplaçable aussi, du reste. Comme j'avais la flemme de descendre jusqu'à Pacy, je l'ai pris sous plastique au Super U. Sur l'emballage figure la mention VPF : Viande de Porc Française. Catherine me fait observer que, jusqu'à récemment, la mention légale était VF : Viande Française. On comprend bien que c'était une bonne manière, presque une dévotion, faite à sainte Traçabilité, notre patronne à tous.

Les raisons du rajout de ce mot, porc, sont tout aussi lumineuses : il s'agit d'avertir nos petits amis du djebel que c'est caca (mais pas boudin, hein ? Pas boudin !). Du reste, pour ceux qui en douteraient, je signale que les lettres V et F du sigle sont en bleu, tandis que le P maudit est d'un inquiétant vermillon tirant sur le sanglant.

On peut en tirer deux conclusions. La première est que les gendebruxelles, ces malfaisants crétins à qui nous sommes censés accorder un blanc-seing dimanche prochain, savent qu'ils peuvent désormais nous faire accepter toutes les génuflexions qu'il leur passera par la tête d'inventer pour nous. La seconde est qu'ils prennent vraiment les musulmans pour des demeurés. Parce que si vous m'en trouvez un, un seul, ignorant encore que le jambon c'est du cochon, je veux bien vous payer une andouillette au chablis.

À la rigueur, il y aurait le cas épineux des musulmans illettrés et daltoniens, qui, eux, continueraient de bouffer notre jambon en pensant sincèrement qu'il s'agit de côtelettes d'agneau désossées et précuites, puis débitées en fines lamelles. Mais, franchement, j'y crois moyen.

41 commentaires:

  1. Le jambon ne désigne pas seulement la cuisse ou l'épaule du porc : ce terme peut être employé pour désigner la cuisse ou l'épaule d'un autre animal.

    RépondreSupprimer
  2. Mademoiselle Kiglouss31 mai 2009 à 21:07

    La preuve en image.

    RépondreSupprimer
  3. Votre analyse de l'Europe est absolument fausse: notre rempart le plus sûr contre l'Islam aujourd'hui, c'est la Pologne. Elle se dressera de toutes ses forces contre certaines décisions, et d'autres pays oseront alors la suivre.

    RépondreSupprimer
  4. Pascal Labeuche31 mai 2009 à 21:36

    Valérie, si ce que vous dites est vrai, ce qui au demeurant est plausible, vous ferez figure de prophète !

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Manger du jambon n'est qu'une question d'éducation là aussi.

    http://max-la-terreur.blogspot.com/2009/05/totalitarisme-une-question-deducation.html

    RépondreSupprimer
  7. Mademoiselle Kiglouss a dit...

    La preuve en image.

    Mouais mais faut être dinde hein ?

    RépondreSupprimer
  8. L'Académie dit:
    (1)JAMBON n. m. XIIIe siècle, d'abord pour désigner le haut de la jambe d'un animal. Dérivé de jambe.
    Cuisse de porc ou de sanglier, qui a été salée et préparée pour être conservée. Jambon cru, cuit, fumé. Jambon de Paris, d'York. Jambon de Bayonne, de Parme. Une tranche de jambon. Sandwich, omelette au jambon.

    Le jambon est bien du cochon dans son sens actuel, tout le reste n'est qu'ersatz à vocation commerciale, même si c'est vendu par de la dinde.

    RépondreSupprimer
  9. J'aime pas l'expression "nos petits amis du djebel".

    RépondreSupprimer
  10. @silencieuse
    relisez la dictée de Malarmé
    @Didier
    Hier, on a fait andouillettes, au Sancerre, c'est mieux que le Chablis

    RépondreSupprimer
  11. Je trouve tout à fait cohérent, religion ou pas, de ne jamais manger de ce jambon sous vide !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Olivier P.

    Auriez-vous mangé un peu trop de jambon des jardiniers ? De quelle dictée parlez-vous : celle de Mérimée ou bien celle de Mallarmé (que je ne connais pas) ?

    RépondreSupprimer
  13. Silencieuse
    oui Mérimée...
    Il était 6 h du mat', la boutanche de Sancerre pas tout à fait évacuée...
    Franchement, pas de quoi pondre une nouvelle dépèche d'Ems

    RépondreSupprimer
  14. Silencieuse : oui, bien sûr. Mais enfin, lorsque c'est en tranche et tout rose, et vendu par un charcutier, tout le monde sait bien que c'est de porc qu'il s'agit.

    Mademoiselle Kiglouss : j'avoue que j'avais oublié l'existence de cette abomination...

    VS : mon "analyse" ? Comme vous y allez ! Tout comme Pascal Labeuche, je serais néanmoins curieux de savoir sur quoi vous vous basez pour fonder tant d'espoir sur la Pologne (je ne récuse pas, je m'étonne...).

    PRR : il serait temps d'apprendre à faire des liens efficaces sur Blogger !

    Naïf : d'accord, comme dit plus haut.

    Appas ? Ah ? Pourquoi ?

    Olivier : je conserve le souvenir d'une délicieuse andouillette, dégustée à Chablis même, c'est pour ça...

    Poireau : d'une certaine manière on est d'accord. Mais, parfois, la flemme devient diablement agissante...

    RépondreSupprimer
  15. Ouais, bon, Sancerre, Chablis, du moment qu'on met pas de corbiere dedeans pour faire du Cabernet d'anjou ou du gris de provence...

    RépondreSupprimer
  16. "...petits amis du djebel..."

    "...notre rempart le plus sûr contre l'Islam aujourd'hui..."

    Une belle réunion d'humanistes et de progressistes. Un billet aussi nul que ceux généralement vomi par le tenancier de ce bouge, son seul intérêt, gerber encore une ou deux reflexion de fachos vis à vis des musulmans, le cochon, une autre religion en interdit la consommation, non ?

    RépondreSupprimer
  17. Pascal Labeuche1 juin 2009 à 11:26

    Farid : Allons, allons, pourquoi, dès qu'il n'est pas question d'aller dans le sens de l'idéologie haldiste, faut-il que l'on se fasse accuser de "facho" ?
    Didier Goux n'a rien d'un facho : il constate avec amertume que ce qui façonne depuis des décennies l'identité républicaine française est en train d'être bafoué de façon anti-démocratique par des pseudo-humanistes lassés d'eux-mêmes et des leurs.
    Il n'est pas question de critiquer l'Islam ni les musulmans mais ceux qui s'en servent sous prétextes de tolérance et d'ouverture.
    Pourrait-on envisager la chose sereinement, en dehors de toute querelle de chapelle associative ?

    RépondreSupprimer
  18. Pascal Labeuche1 juin 2009 à 11:29

    Il va de soi que la cible de ce billet (pseudo humanistes lassés d'eux-mêmes), ce sont les technocrates bruxellois.

    RépondreSupprimer
  19. Quelques précisions sont utiles :
    - le sigle VF a commencé à être apposé sur les emballages à partir de 1996 (suite à la crise de l'ESB) et n'est obligatoire que depuis 2002 : il n'était donc dédié qu'aux filières bovine et ovine (les filières sont d'ailleurs précisées sur le sigle VF) ;
    - le sigle VPF est obligatoire depuis 2005 suite à une décision européenne d'étendre la traçabilité des viandes à d'autres filières.

    Je vous rejoins sur l'idée que l'on aurait pu reprendre le sigle VF et spécifier la filière porcine de la même manière que les filières bovine et ovine.
    En revanche, je ne saisis pas le lien avec le jambon (ce sigle est appliqué à d'autres produits fabriqués à partir du porc) ni avec les musulmans (les juifs ne mangent pas de porc).

    RépondreSupprimer
  20. Farid : vous exagérez ! Je ne parle pas de votre appréciation au sujet de ce blog : je suis un facho qui reste pour la libre opinion d'autrui.

    Pour le reste, lisez ce que dit après vous Pascal Labeuche : le billet (à forte teneur caricaturale, humoristique, en plus), est en effet dirigé contre les gens de Bruxelles, toujours en position du cheval couché, et non contre les musulmans eux-mêmes, qui, à mon sens, ont bien raison d'exiger et d'exiger encore, puisque les semi-lopettes que nous sommes ne leur refusent jamais rien. Je ferais sans doute la même chose à leur place.

    (Je passe sur l'accusation psittaciste de "facho", qui relève de la gaminerie pure et simple.)

    Quant à “l'autre religion” qui ne consomme pas de porc, en dehors du fait que je trouve cela tout aussi imbécile (mais bon : ce ne sont pas mes oignons), je note que les n'emmerdent personne sur ce sujet (ni sur d'autres, du reste).

    Pascal : merci de savoir lire...

    Silencieuse : merci de ces précisions.

    RépondreSupprimer
  21. "...petits amis du djebel..."

    "...notre rempart le plus sûr contre l'Islam aujourd'hui..."

    Je persiste, ce genre de petite phrase se retrouve trés souvent sur les site de fachos français, les reprendre et les diffuser contribue a les banaliser.

    N'avaoir fait le lien qu'avec les musulmans, est un autre indice de vos dérives.

    Je note que ne "savent lire" que ceux qui essaient de vous dédouaner.

    RépondreSupprimer
  22. Je suis bien plus doué pour faire des jambons beurre que des liens.
    Mais avec un peu d'effort.
    Pétition Kasquette MAOUn des rares sketch de Dj Debbouze a m'avoir fait rire est justement celui du saucisson (une sorte de jambon).

    RépondreSupprimer
  23. Et voilà, on retrouve la bonne vieille rhétorique ! Allons-y avec mes "dérives" ! Mais dérives par raport à quoi ? A qui ? Au bon sillage rectiligne dont il convient de ne pas s'écarter, sous peine de voir M. Farid faire les gros yeux ?

    Oui, cela doit être ça, puisque aussitôt, on s'imagine que j'éprouve le besoin d'être "dédouané". Mais, M. Farid, vous n'êtes pas mon juge et je ne suis pas mis en examen, savez-vous ? Je n'ai pas du tout l'envie d'être dédouaner, fût-ce par M. Labeuche.

    Et j'ai beau tourner ça dans tous les sens, je ne vois pas en quoi le fait de refuser l'expansion d'une religion conquérante et intolérante dans un pays qui s'est donné à la laïcité depuis un siècle ferait immédiatement de moi un "facho".

    En revanche, je vois bien en quoi cette étiquette infamante vous dispense, dans votre propre esprit de petit procureur, d'avancer le moindre argument sensé.

    RépondreSupprimer
  24. PRR : vous voyez, quand vous voulez...

    RépondreSupprimer
  25. M'sieur Farid,
    vous êtes fatiguant de stupidité satisfaite, donc cassez-vous de ce blog, que vous salissez.

    RépondreSupprimer
  26. Didier, je crois que c'est votre seconde hypothèse qui est la bonne : infantilisation forcée du gentil consommateur par les eurocrates...

    RépondreSupprimer
  27. L"Europe laïque qui assume sa diversité religieuse et culturelle " dont il est fait mention sur le blog de Farid, me convient plutôt bien. Les propos précédents d'Emma sont de trop.

    RépondreSupprimer
  28. J'ai découvert le mot psittacisme. Merci Goux.

    RépondreSupprimer
  29. Appas : en effet, le blog de Farid est particulièrement éclairant. Je résume : les Israéliens (ici, on peut lire "juifs") sont des salauds et les Palestiniens seront nos rédempteurs. Sans moi...

    « L"Europe laïque qui assume sa diversité religieuse et culturelle " », c'est de la foutaise pure, un écran de fumée. Les musulmans (je parle surtout ici de leurs autoproclamées "associations représentatives") ne sont nullement prêts à accepter une quelconque laïcité. Quant à la "diversité", c'est un hochet pour bisounours.

    Et, pour Emma, elle est ici comme chez elle... tout comme les autres commentateurs non anonymes d'ailleurs. Or, chez moi, les commentateurs ont le droit de s'engueuler entre eux si ça leur chante : mon côté "facho" sans doute.

    (De rien, pour psittacisme...)

    Criticus : oui, bien sûr : Festivus festivus va de l'avant. Comme le proclame M. Farid sur son "profil", Festivus est un "citoyen en mouvement"...

    RépondreSupprimer
  30. "A la joyeuse cochonaille" : le nom du resto que je créerai un jour, peut-être, si je ne suis pas obligée de porter la burka.

    RépondreSupprimer
  31. Marine, vous devriez vous dépêcher...

    (Smiley !)

    RépondreSupprimer
  32. Marine, de grâce, ne revenez pas à ce thème du cochon... Le débat sur le conflit israëlo-arabe, qui s'annonce comme toujours prometteur, vient à peine de commencer.

    N'oubliez pas qu'il nous faut battre le précédent record de cent vingt-trois commentaires.

    RépondreSupprimer
  33. @ Chieuvrou
    On est sur un blog qui a déjà fait péter ses 300 coms' par billet.
    @Farid
    Venez à la maison vomir, après on pissera sur les murs pour effacer les traces

    RépondreSupprimer
  34. Alors, on le saigne quand, ce porc ? J'ai faim, moi.

    RépondreSupprimer
  35. Pst, les amis : allez lire le Rioufol du jour : vous allez rire et sans doute en mourir.

    RépondreSupprimer
  36. Olivier P,

    Trois cents coms ? Vous ne confondriez pas, des fois, avec votre propre blogue ?

    RépondreSupprimer
  37. Chieuvrou,
    Quand je dépasse les 4 commentaires, j'abandonne la main gauche du baron Empain pour compter sur mes propres doigts...

    RépondreSupprimer
  38. La photo est pleine de charme...
    Elle est d'Irrempe ?
    Espérons que Nicolas ne la trouvera pas trop cochonne.

    RépondreSupprimer
  39. « La photo est pleine de charme...
    Elle est d'Irrempe ? »

    Il y a longtemps que je ne l'ai vue, mais je ne crois pas que Mrs Goux ressemble à ça, de près ou de loin.

    (lol... au cas où...)

    RépondreSupprimer
  40. Quel est le rapport entre Alf et le jambon ?

    RépondreSupprimer
  41. bonjour à tous je suis français musulman d'origine algérienne travaillant en Suisse en tant que boucher...et ça va je le vis bien ;D
    juste pour confirmer, le jambon est bien une appellation, d'ordinaire réservée à la viande de porc du moins dans ma profession.Niveau marketing, rien ne vous empêche d'inscrire jambon de grenouille si ça vous chante, c'est légal, seule l'IGP, les AOC et les labels (Bayonne,Aoste,Cerrano etc...)sont protégé(e)s.Perso, je trouve ça grotesque.Un peu comme le café décaféiné... bière sans alcool...du jambon sans porc.Une manière comme une autre de déculpabiliser, de légitimer ou de décomplexer le consommateur en sevrage, faible, pauvre, écolo ou en mal d'intégration, lequel est le seul responsable de ces dérives, car dans l'industrie pas d'offre si pas de demande...Signé, l'homme des djebel du Valais.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.