samedi 30 mai 2009

Des soucis à n'en plus finir

Il se met à faire chaud et la clim' de ma bagnole est en rideau, alors qu'on file vers le sud dans une semaine. Je sais bien que tout le monde s'en fout, mais moi, ça m'agace.

En plus, il faudrait aller chercher du pain, or je n'ai envie ni de prendre ma douche ni de m'habiller.

Et la pelouse demande à être tondue, cette conne.

38 commentaires:

  1. Encore! Ca repousse trop vite, on dirait. C'est normal, ça?

    RépondreSupprimer
  2. Putain, vous avez raison ! La vie est une salope avec vous !

    RépondreSupprimer
  3. C'est toujours les mêmes qui se font plaindre, merde !
    Moi j'ai passé l'aspirateur, fait du lavage, accroché sur la corde, je suis en train de préparer des travers de porc au caramel. Cet après-midi, je désherbe mon petit jardin (un peu). Du repassage et rebelotte pour le repas du soir. Et je dois caser la promenade des chiens et mon yoga. Alors, moi aussi je veux qu'on me plaigne...

    RépondreSupprimer
  4. Marine : non, non, une tonte tous les dix ou quinze jours, c'est normal (en tout cas par chez nous).

    Mélina : non, dans le Gard.

    Mlle Ciguë : oui, hein ? Enfin, j'ai tout de même réussi à prendre la douche et à m'habiller : le plus dur est fait, quoi...

    RépondreSupprimer
  5. Pôv' tite Catheriiine !!!

    Ça ira, comme ça ?

    RépondreSupprimer
  6. Vous avez raison Catherine ! La vie est aussi une salope avec vous !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Balmeyer : ah, si merde, je les avais reçus ! Sauf que, pris au milieu de douze pubs à la con, ils sont partis direct à la corbeille sans être lus (ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, la dernière fois c'était mes contrats éditeur qui ont disparu...).

    Bon, allez, l'affaire est close, on va dire.

    RépondreSupprimer
  8. Et la pelouse demande à être tondue, cette conne.
    Elle a couché avec l'ennemi?

    RépondreSupprimer
  9. Je l'ai écrit en pensant à vous.
    oh vous venez dans le Gard? :)

    RépondreSupprimer
  10. @marine
    "Encore! Ca repousse trop vite, on dirait. C'est normal, ça?"

    Remarque de citadine ça ?

    RépondreSupprimer
  11. Pascal Labeuche30 mai 2009 à 13:52

    Des travers de porc au caramel ? Diantre foutre ! A chaque fois que vous parlez des plats que vous préparez, Catherine, ça me fait envie !
    Didier est un ingrat : moi, à sa place, sachant qu'un travers de porc se prépare, j'aurais fait tout le ménage, et publié un billet sur la chance que j'ai de pouvoir savourer un plat exquis après avoir fait plaisir à mon Irremplaçable !
    Et toc !

    RépondreSupprimer
  12. c'est très con une pelouse, la mienne a l'accent du sud et est très conne aussi....
    :-)
    oui Catherine moi je vous comprends !!!

    RépondreSupprimer
  13. Alexandra Labeuche30 mai 2009 à 14:52

    Catherine : je vous comprends et vous soutiens.

    Pascal : avec le nombre de petits plats cuisinés pour toi, tu me dois des années de ménage !

    RépondreSupprimer
  14. Encore un billet comme ça, qui porte sur l'essentiel et remue les tréfonds de l'âme, et vous allez vous faire accuser de plagiat romanesque et psychologique par Christine Angot.

    RépondreSupprimer
  15. Catherine : je veux bien vous plaindre mais prenez tout de même une douche !
    :-)))

    RépondreSupprimer
  16. Pascal : COLLABO ! C'est vous qui allez finir tondu, un de ces jours.

    Mrs Clooney et la comtesse : vous prenez mon blog pour une succursale de Ni putes ni soumises, c'est ça ?

    Suzanne : c'est mon ambition dans la vie : devenir la fille de Mme Angot.

    RépondreSupprimer
  17. Didier Goux fille de Christine Angot, oh oui, oui,(scuse l'excite),
    affublé(e) d'un tutu rose, et se rendant aux cours de danse de sa copine la Monnier .
    Vous aimez faire le singe?y'a une place.
    http://www.festival-avignon.com/index.php?r=21&pid=110993564559

    RépondreSupprimer
  18. Pascal, vous êtes sur ?
    Mrs Clooney et Alexandra, merci.

    RépondreSupprimer
  19. Didier,

    Ce n'est pas le bon billet pour répondre à Balmeyer. Enfin, ce que j'en dis, moi... Que vous foutiez ses mails à la poubelle est une chose, que vous lui répondiez à un endroit où la probabilité qu'il passe est aussi grande que celle que je ne prenne pas de cuite ce soir en est une autre.

    RépondreSupprimer
  20. Nicolas : merde, vous avez raison ! Bon, je déplace mon com' dans l'autre. Pfff ! pas toujours facile, la vie de blogueur...

    RépondreSupprimer
  21. Pascal Labeuche30 mai 2009 à 17:16

    catherine : Bien sûr que je suis sûr ! Mon épouse ne sait pas reconnaître mon travail et ma valeur, c'est tout !...

    Didier : moi qui révais que vous passiez vos doigts experts sur mon crâne...

    RépondreSupprimer
  22. Pascal, il ne faut pas abuser des livres de M'sieur Camus : ça peut avoir des effets perturbants sur la libido des jeunes gens un peu fragiles...

    RépondreSupprimer
  23. Didier, je veux bien pleurer (par amitié) à chaudes larmes sur votre sort mais bon, je me tape samedi et lundi de garde dans cette p..... de réa (climatisée je l'avoue...)!

    Catherine, je vous plains aussi !

    RépondreSupprimer
  24. @ Catherine
    La corde à linge... Le repassage...Moi qui ai un sèche linge et une femme de ménage... Didier, soyez un peu moderne, BORDEL , au lieu de dire "Pôv' tite Catheriiine"' !!!
    @Suzanne
    ne critiquez pas Christine Angot, elle a le lourd handicap d'être née à Chateauroux!
    @Fidele Castor,
    C'est malin vos conneries, je ne vais plus oser faire péter ma bridge & Straton sans m'imaginer en pleine épur'.
    @Bal
    Quand on coupe la bite à un copain, sans le prévenir, euh... on fait profil bas
    @Didier,
    C'était pas la peine, assurément de changer de gouvernement" mais vous pourriez quand même aider Catherine qui trime comme une bête.

    RépondreSupprimer
  25. Tiens, le Castelroussin fait taulier à ma place ! Cool : je vais me coucher...

    RépondreSupprimer
  26. Pascal Labeuche30 mai 2009 à 21:04

    « Je vais me coucher ».
    Tu parles, Charles ! Au lieu d'avouer que vous regardez le concert de M. Smet sur TF1...

    RépondreSupprimer
  27. @Olivier P, c'est mon côté Franck provoct, la meche rebelle .
    @Pascal Labeuche, joli, c'est une reference à gazon Johnny?

    RépondreSupprimer
  28. Pluton, c'est vous que je plains ! Didier vient de me persuader que je dois absolument vous faire un petit-déjeuner québécois le jeudi matin. Le genre, quand on sort et qu'il fait -40 dehors...

    RépondreSupprimer
  29. Olivier, oui, c'est bien une femme de ménage, j'en ai déjà eu une. Mais il faut parler et ça me fatigue encore plus.

    RépondreSupprimer
  30. Pascal : la preuve que je ne me suis pas couché : il y a un nouveau billet...

    Les invités : vous allez en chier : le brunch québécois, c'est pas un truc de pédés, je vous le dis !!!

    RépondreSupprimer
  31. Pascal Labeuche30 mai 2009 à 21:59

    Fidel Castor : Oui, mais je n'aimerais pas le brouter.

    Didier : Je sais maintenant quelle est votre source d'inspiration. Vous auriez pu trouver mieux qu'un biker sarkozyste, quand même...

    Et puis : on vous savait déjà raciste, si maintenant vous devenez homophobe... (smiley qui tire la langue (j'me méfie, maint'nant, même avec un rhinocéros parano...))

    RépondreSupprimer
  32. Moi non plus, j'aime pas prendre ma douche ; j'aime pas m'habiller ; et j'aime pas parler... J'aime pas non plus faire le ménage ; et j'aime pas qu'on me plaigne.
    Mais j'aime pas lire ça sur votre blog.

    RépondreSupprimer
  33. Mais à la fin, si on y réfléchit bien, et en prenant en compte les nombreux avis exprimés ici et là, aller chercher du pain en pyjama, Didier, pose-t-il réellement un problème que vous ne puissiez élégamment surmonter ? En sifflotant, par exemple.

    RépondreSupprimer
  34. @ Catherine : et si Didier se mettait à passer l'aspirateur, accrocher le linge sur la corde, désherber et promener les chiens pas désherber les chiens, il aurait moins de temps pour penser à la clim qui est en banane ...

    Quant à la pelouse, en Normandie c'est quasiment toutes les semaines qu'elle est à tondre.

    Je sors

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.