lundi 11 mai 2009

« Sans tout ce que l'Occident a accompli, nos vies seraient stériles. »

C'est en tout cas l'opinion de cet intellectuel arabe.

9 commentaires:

  1. Pascal Labeuche11 mai 2009 à 15:12

    Il en fait pas un peu trop, tout de même, ce brave saoudien ?

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être, mais c'est son problème, hein !

    RépondreSupprimer
  3. Vous citez un arabe intellectuel après avoir cité un billet gauchiste, ce matin.

    Vous êtes sûr que ça va, vous ?

    RépondreSupprimer
  4. Je le trouve drôlement optimiste l'ami saoudien. Aristote est passé au Mont Saint Michel. Soit, que Dieu le bénisse ! Mais il semblerait que ces derniers temps, il passe son temps à gérer son PEA entre deux séjours Botox sur une ile des Caraibes.

    RépondreSupprimer
  5. Va se retrouver avec une fatwa aux fesses vite fait, l'ami Buleihi. Pas fou, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien, il y a une pensée arabe. De quoi se plaint-on ?

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas : et en plus je viens de regarder un film égyptien en V.O. de près de trois heures : je dois couver une saloperie, moi...

    Hank : c'est h'évident !

    Monsieur Robes-Roule : un peu d'optimisme ne peut pas nous faire de tort, si ?

    Azamael : oui, moi aussi, j'ai trouvé ça assez couillu, je dois dire.

    Vitus : mais bien sûr qu'il y en a ! Sauf qu'on la relaie très peu dans nos médias citoyens. Moins que Tariq Ramadan, par exemple.

    RépondreSupprimer
  8. On voit où vous voulez en venir. Vous voulez dire du mal des jeunes des banlieues, et particulièrement des jeunes exclus de la République qui ont manifesté leur soutien aux malheureuses victimes de cette affaire médiatique sans doute montée de toutes pièces à partir du geste d'un désespéré pour nous distraire de la crise et des vrais problèmes. (je parle de l'affaire Fofana, dont on fait tout un foin actuellement, alors que les accidents de la route tuent des milliers de gens.)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.