samedi 23 mai 2009

Grave reproche

« encore un qui, sous son pseudo, se prend pour le Directeur général de la connerie ambulante » (C'est moi qui souligne.)

C'est en commentaire quelque part, et ça parle de moi : encore un (une) qui me connaît bien, qui a tout compris...

10 commentaires:

  1. C'est un jeu de piste?
    (puisque vous avez eu Dieu au téléphone, ça veut dire que vous allez pouvoir venir?)

    RépondreSupprimer
  2. En même temps vous donnez le bâton pour vous faire battre.

    RépondreSupprimer
  3. Pascal Labeuche23 mai 2009 à 23:19

    On n'a pas idée de s'appeler Didier Goux, aussi, té !...
    (Et cessez de donner des idées dépravées à ma comtesse, car comment je fais, moi, maintenant, hein ?...)

    RépondreSupprimer
  4. DH dit lui-même qu'il "aurait apprécié de pouvoir lui répondre" (à DG), s'il l'avait lu, mais il cultive avec complaisance l'art de parler de ce qu'il ne connaît pas... Il appelle cela "la chute mince et ralentie de l'esprit" et il l'a mis en exergue sur son blog...
    Laissez-les donc chuter, ralentir et s'auto-congratuler et prenez vos aises ailleurs...

    RépondreSupprimer
  5. Où est le lien?
    Orage

    RépondreSupprimer
  6. Mélina : oui, je trouvais ça un peu obscur...

    Océane : non, ce n'est pas du tout la critique qui m'a amusé, mais le fait que cette personne parle de mon pseudo, moi qui n'en ai jamais eu.

    Pascal : comme tout le monde, mon vieux : vous gérez la crise.

    Christine : je suis pour les chutes minces et ralentie, personnellement.

    Orage : ah non, pas de lien ! j'aime bien me faire engueuler, mais tout de même : pas tous les jours...

    RépondreSupprimer
  7. Ah oui je n'avais pas noté pour le pseudo. Mais tout de même Didier, tout de même...

    RépondreSupprimer
  8. Pfff pas de lien, vous jouez p'tit bras

    RépondreSupprimer
  9. Personne à droite, personne à gauche, je prends le risque :
    Ca tient chaud d'être couvert par l'idéologie dominante monsieur Goux ?

    Coach Berny

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.